La première et dernière liberté (Essais – Documents) PDF, EPUB

Les tribunaux donnent aujourd’hui une interprétation beaucoup plus large à la clause.


ISBN: B00NOPG4IK.

Nom des pages: 220.

Télécharger La première et dernière liberté (Essais – Documents) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Un monde où les idées n’existeraient pas serait un monde heureux car il ne comporterait pas ces forces si puissamment conditionnantes qui contraignent l’homme à des actions inappropriées, ces dogmes sacro-saints au nom desquels les pires des crimes sont justifiés, les plus grandes folies méticuleusement rationalisées. » Aldous Huxley, préface à La première et dernière liberté

J. Krishnamurti n’a eu de cesse de réfléchir à la manière dont l’homme pouvait accéder à la vérité de la vie en se libérant de ses entraves que sont les idées préconçues, les traditions et les systèmes de pensée. Celui qui, toujours, refusa d’être perçu comme un penseur, un gourou ou un philosophe ne livre en aucun cas des solutions. Il ne prescrit pas de remèdes. La marche vers la liberté et la découverte de soi doit aboutir par chacun, et en chacun. Car, et c’est sans doute sa seule conviction énoncée comme telle : pour comprendre le réel, encore faut-il prendre connaissance de soi. Et pour se connaître soi-même, la première étape vers la libération consiste à s’échapper du carcan du conditionnement. Fuir le sempiternel rôle d’imitateur que s’est attribué l’homme et laisser jaillir l’état créatif. C’est cette libération de l’esprit statique, du connu, qui permettra à tout homme d’accéder au rang d’architecte d’une société nouvelle. Car le monde est fait par les hommes, et le mal qu’il exhibe n’est que le fruit pourri de leurs propres souffrances.

La première et dernière liberté se lit en deux parties. La première reprend l’enseignement du penseur en tentant d’élucider le mystère de l’incapacité de l’homme à devenir neuf, et ainsi à aborder le réel dans l’instant. Est-ce la peur qui le pousse à fuir vers des croyances et des idées organisées et lui fait préférer écraser les problèmes en les colmatant, plutôt que de les envisager tel qu’ils sont ? Est-ce la paresse qui fait reporter à demain la compréhension des obstacles d’aujourd’hui ? L’égocentrisme et l’intérêt qui le poussent à la dépendance aux autres, à l’État, à la religion ? L’idée sclérosée de la mort qui l’empêche d’appréhender la vie telle qu’elle est, sans y adjoindre le but, l’effort et le résultat ? Telles sont quelques-unes des questions posées par Krishnamurti. La seconde partie offre quelques causeries du « maître » sous la forme de questions-réponses. On y lira des discussions sur la discipline, la guerre, la solitude et le sens de la vie. Le tout dans un langage simple, sans jargon, et en refusant, toujours, les préjugés. Les questions seront chaque fois abordées par la négative. Au lecteur de partir de ce qui n’est pas pour aller vers ce qui est.

La ceinture et les motifs de cordes symbolisent souvent des événements, des peuples ou des alliances particuliers. Thornhill c. Alabama. Cour suprême des États-Unis. pp. 310 U.S. 88, 95. Dans des pays comme la Turquie et la Hongrie, les partis au pouvoir ont fait de l’ingénierie.

Demandez-vous: «Qu’est-ce que j’essaie exactement de prouver?» Votre thèse est votre point de vue sur le sujet, votre point de vue, votre explication, c’est-à-dire le cas que vous allez discuter. « La famine a frappé l’Irlande dans les années 1840 » est une affirmation vraie, mais ce n’est pas une thèse. « Les Anglais étaient responsables de la famine en Irlande dans les années 1840 » est une thèse (défendable ou non est une autre affaire). Congrès est interdit de faire des lois établissant la religion ou restreignant la liberté d’expression. Les documents du gouvernement américain sont généralement publiés par le Government Printing Office. Ou, si nous ne faisons pas tout cela, nous pensons avoir trouvé; c’est-à-dire que nous disons qu’une organisation particulière, un enseignant particulier, un livre particulier nous satisfont; nous avons trouvé tout ce que nous voulons dans cela; et nous restons là, cristallisés et enfermés.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.